Mois : juin 2020

Ils l’ont fait

Par Julien Lesage
Le 11 janvier 2020 à 18h34, modifié le 11 janvier 2020 à 22h06
Ils ont fêté leur qualification jusqu’au bout de la nuit. Inséparables sur le terrain comme dans les coulisses. Entre leur victoire (3-0), vendredi, sur l’Allemagne en finale du Tournoi de qualification olympique — synonyme de ticket pour les Jeux de Tokyo — et l’heure du rassemblement dans le hall de leur hôtel berlinois à 4 heures ce samedi matin, les joueurs de l’équipe de France sont restés ensemble. La page berlinoise désormais refermée en beauté, tous les regards sont désormais tournés vers les Jeux nippons.

La fédération de Volley

La Fédération française de volley (ou FFVolley), anciennement FFVB, est une association créée en 1936 qui constitue l’instance dirigeante du volley-ball en France. Son siège est basé à Choisy-le-Roi (94). Depuis le 3 septembre 2015, elle est présidée par Éric Tanguy.

La fédération regroupe près de 141 735 licenciés1, répartis dans 1377 clubs. Elle s’organise autour d’un comité directeur et d’un bureau exécutif qui gère la fédération, ainsi que de commissions centrales et d’une direction technique qui participent à la mise en œuvre

La FFVB est la fondatrice de la fédération internationale de volley-ball (FIVB). Elle y est également affiliée, de même qu’à la confédération européenne de volley-ball (CEV).

Depuis 2017, la FFVB a changé de nom, elle s’appelle désormais la FFVolley, le nouveau logo voit le jour2.